• Star Wars - Légende Sith du Grand Naga Shadow

    Cinq mille ans avant la Guerre Civile Galactique, et après un siècle de règne sans partage, le Seigneur Sombre des Sith Marka Ragnos rendit son dernier souffle. L'empire Sith ayant besoin d'un nouveau grand leader, deux puissants Seigneurs Sith sortirent du rang pour réclamer le trône : Ludo Kressh, qui avait le soutien de la foule, et Naga Sadow, qui avait un appui militaire. S'ils s'étaient unis, les deux Sith auraient généré une puissance peu commune, mais en réalité, ils ne s'appréciaient guère et leur vision du devenir de l'Empire Sith était radicalement opposée : le premier désirait la paix et la conservation des frontières en l'état, et le second voulait une guerre de conquête et l'expansion à outrance.

      Dès que le corps de Ragnos fut placé sur Korriban dans une nécropole, les deux Sith s'affrontèrent pour déterminer le futur guide. Le combat fut relativement court, ayant été interrompu par le spectre de Marka Ragnos les exhortant de faire front commun face aux difficultés de l'avenir. Il leur révéla également l'existence d'une République galactique ainsi que des protecteurs, des Jedi, ayant des talents similaires aux Sith.

      Alors que le fantôme de Ragnos s'évanouissait, un vaisseau de reconnaissance républicain jaillit dans l'espace Sith par erreur. Les deux pilotes du Starbreaker 12, Gav et Jori Daragon, étaient des explorateurs chargés de repérer les voies hyperspatiales praticables. Tentant d'établir un contact, le frère et la sœur Daragon furent capturés par le peuple Sith et emprisonnés. Les Sith divergèrent sur le sort des prisonniers : Kressh voulait les tuer pour éviter que l'empire Sith soit découvert alors que son rival, Sadow, voulait détruire la léthargie qui croupissait dans l'espace des Seigneurs Sith, et exploiter les prisonniers pour redécouvrir le chemin vers la République, oublié depuis des siècles.

     


     Pour cela, Naga Sadow libéra les deux Républicains pour déclencher une guerre entre l'Ancienne République et l'Empire Sith. Il se rendit dans les geôles de Ziost et à l'aide de ses fidèles guerriers massassi, élimina les gardes postés en faction. Mais son ami Simus arriva inopinément et découvrit la supercherie. Avant même qu'il ne puisse réagir, il fut tué par l'une des armes des jeunes Humains utilisée par Sadow pour camoufler l'attaque en opération de libération par un commando républicain. Naga Sadow garda le jeune Gav avec lui pour en faire son apprenti tandis que sa sœur, Jori, s'envolait grâce à son appui vers Koros Major, sa planète natale. Naga Sadow justifia l'évasion des jeunes Républicains par une mission de secours ennemie : cela lui permettait d'avoir un avantage sur Kressh ; Naga Sadow fut proclamé Seigneur Sombre des Sith.

      Ludo Kressh rumina sa vengeance avec ses partisans dans ses domaines : il envisagea d'attaquer Naga Sadow mais ce dernier était un grand stratège. Il vainquit la force de Kressh en supprimant de l'intérieur les deux Seigneurs loyaux à Kressh, grâce à des hommes placés sur la passerelle des vaisseaux-amiraux. Puis, il rassembla une énorme flotte pour assaillir les frontières de l'Ancienne République : ce fut le début de la Grande Guerre de l'Hyperespace. De nombreux mondes furent envahis mais les Jedi ripostèrent lorsque Coruscant fut elle-même mise en danger.
      
      En termes de puissance brute et du nombre de vaisseaux et de combattants, l'Empire Sith était plus faible que la République et les Jedi, mais Sadow était un expert en magie Sith, et, à l'intérieur de sa chambre de méditation, il pouvait à volonté faire surgir des apparitions très réalistes de vaisseaux stellaires un peu partout sur les avant-postes républicains, obligeant la flotte et les Jedi à se disperser et à défendre des fronts inutilement. Mais lorsque Gav se rendit compte du chemin obscur sur lequel il s'avançait, Sadow fut pris à partie par le jeune homme et en même temps déconcentré : toutes ses illusions s'évanouirent, et les défenseurs purent concentrer leurs forces là où c'était nécessaire : la bataille de Coruscant fut perdue pour les Sith, en même temps qu'une grande partie de son armée.

     

     

    Déçu, Sadow revint dans l'espace Sith avec les restes de sa flotte, mais fut attaqué par Kressh qui avait reconstitué une flottille loyaliste. Pourtant malgré les forces amoindries de Sadow et une nouvelle flotte appartenant à Kressh, le résultat fut le même : Sadow se débarrassa définitivement de son ancien rival en ordonnant à un de ses vaisseaux de percuter de plein fouet le vaisseau-amiral ennemi, détruisant les deux appareils et légitimant de facto la position de Naga Sadow comme maître incontesté de tous les Sith. Malheureusement cette victoire fut de courte durée car l'armée de la République, dirigée par l'Impératrice Teta, pénétra dans l'espace Sith et détruisit toute la flotte : seul Naga Sadow en réchappa, en camouflant sa fuite par la destruction d'une étoile.

      Naga Sadow réunit quelques survivants massassi et durant son périple, tomba sur le système de Yavin, totalement inconnu à l'époque. Il sélectionna une lune-jungle, Yavin IV, et y établit sa forteresse. Il testa de nouvelles trouvailles sur le peuple Massassi et sur la vie locale, grâce à ses recherches sur le Côté Obscur, et fit construire les grands temples qui servirent plusieurs millénaires plus tard de base à l'Alliance Rebelle, et de nouvelle académie Jedi pour Luke Skywalker. Quelques temps plus tard, il décida de placer son esprit en animation suspendue ; Naga Sadow attendait un nouvel âge d'or Sith. Pendant six siècles, rien ne vint troubler l'ancien Seigneur Sith, jusqu'au jour ou un Jedi renégat du nom de Freedon Nadd ne vienne sur Yavin IV et ne découvre l'ancien dirigeant de l'Empire Sith. Pendant le reste de sa vie, Sadow enseigna toutes ses connaissances à son nouvel apprenti afin que perdure l'Ordre Sith. Puis, il disparut à jamais, tué par Nadd...
     

     


     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :