• Star Wars - Jedi de la République - Maître Kit Fisto

    Originaire du monde aquatique de Glee Anselm, plus précisément de la région Sabilon, Kit Fisto est un Nautolan, une espèce intelligente humanoïde capable de vivre aussi bien sous l'eau qu'à l'air libre. Doté de tentacules sur la tête ressemblant quelques peu aux lekkus des Twi'leks - et qui ont comme ces derniers un rôle sensitif très perfectionné, Fisto est comme tous les membres de son espèce un excellent nageur, capable de dépasser en agilité et en vitesse des plongeurs dotés du meilleur équipement. Il est à noter que ses talents de nageur profitèrent grandement d'un entraînement Jedi qui lui permit, grâce à des techniques spéciales de manipulation de l'eau, de devenir non seulement un nageur hors pair même parmi les siens, mais également un combattant redoutable capable d'utiliser l'eau à des fins tout aussi offensives que défensives. Armé d'un sabre-laser à lame verte, Kit Fisto parvint à acquérir une grande maîtrise de la Forme I dite "Shii-Cho".

      Particulièrement doué dans la Force, Kit Fisto devint rapidement un Maître Jedi respecté de la République Galactique. Comme ses pairs, il prit sous son aile une padawan, en l'occurence une Mon Calamari nommée Bant Eerin, après la mort de son précédent mentor, le Maître Jedi Tahl, en l'an -41. On lui prête une romance avec Aayla Secura, qui ne dépassa toutefois pas le stade du simple flirt en raison de l'attachement des deux Jedi aux préceptes du Code de leur Ordre, qui leur interdisait tout attachement émotionnel.
      
      Durant son service au sein de l'Ordre Jedi, Kit Fisto mena un certain nombre de missions fort dangereuses, que ce soit pour le compte du Département Judiciaire ou en tant que Général de la Grande Armée de la République, durant la Guerre des Clones. Et bien qu'il n'ait pas survécu à ce terrible conflit galactique, on retiendra de lui une loyauté sans faille et un courage sans limites...
      
      
      I. Mission dans le Secteur Atrivis

      La première mission réellement importante à laquelle participa Kit Fisto se déroula sous l'Ancienne République, en l'an -22, dans le secteur Atrivis, et visait à stopper les raids des pirates Iridium menés contre des convois de grain et d'épice.
      
      Le groupe de Judiciaires et de Jedi, mené conjointement par Belsed-Qan Idan et Kit Fisto, se composait d'un croiseur républicain armé, le Monitor III, appuyé par six des nouveaux chasseurs Delta-7 Aethersprite de l'Ordre Jedi. Cette force importante se voulait avant tout être un groupe de négociation, mais les pirates ne répondirent même pas aux appels d'Idan et leur flotte - composée de deux croiseurs d'attaque Longprow, de cinq chasseurs Z-95 et de trois autres navires de guerre - se mit en position d'attaque.
     

     L'escarmouche fut courte mais sanglante. Les pirates Iridium, qui disposaient d'armes alimentées par des gemmes très performantes, infligèrent de lourds dégâts aux boucliers déflecteurs du Monitor III, tuant quatre Judiciaires et deux Jedi - Dovish Hokken et Yrada Soludisan. Seule l'intervention des Delta-7 permit d'éviter la catastrophe et l'explosion du croiseur républicain.
      
      Les chasseurs Jedi parvinrent à cette occasion à détruire les trois plus petits navires de combat avant de s'attaquer aux deux massifs Longprow, dont l'un fut détruit et l'autre capturé. Tous les chasseurs pirates Z-95 furent eux aussi abattus, mais Kit Fisto eut à déplorer la perte d'un Delta-7 et la mort de son pilote, Aruden Kej.
      
      Bien que les pertes aient été lourdes dans les deux camps, la mission dans le secteur Atrivis fut couronnée de succès et Kit Fisto gagna là ses premiers galons au feu. Une expérience qu'il put mettre à profit très peu de temps après lorsqu'éclata la Guerre des Clones...
      

      II. La Guerre des Clones
      
        a. La bataille de Géonosis : Kit Fisto fit partie de la force de deux cents Jedi commandée par Mace Windu pour aller combattre les Séparatistes sur la lointaine Géonosis, et sauver d'une mort certaine Anakin Skywalker, Obi-Wan Kenobi et Padmé Amidala. Très rapidement submergés par les armées droïdes, les Jedi formèrent un cercle au milieu de l'arène pour un dernier baroud d'honneur. Toujours aussi calme qu'à son habitude, bien qu'il ait certainement senti la fin approcher, Kit Fisto fut sans doute soulagé de voir le Maître Yoda arriver à la rescousse du petit groupe avec un escadron de canonnières TIO/BA, qui formèrent un cordon défensif autour des rescapés et leur permirent de quitter sains et saufs l'arène.

     

    Kit Fisto dans l'arène de Géonosis.

    Une fois débarqué au milieu de l'armée clone en train de se déployer sur le champ de bataille, Kit Fisto ne prit pas le temps de se reposer et fonça à la tête des soldats clones à la rencontre des armées droïdes. Même si les pertes furent importantes du côté républicain et que les Jedi eurent à déplorer la mort de près de deux cents d'entre eux, la bataille de Géonosis se conclut par une défaite séparatiste mais inaugura un conflit d'envergure galactique qui devait durer encore bien longtemps : la guerre des clones...
     

    b. Mission sur Mon Calamari : promu général de la Grande Armée Clone, Kit Fisto dirigea pour la première fois ses troupes en solo sur le monde-océan de son ancienne padawan, Mon Calamari, environ quatre mois après la bataille de Géonosis. A la tête de ses nageurs de combat clones, il engagea les forces de la Ligue d'Isolation Quarren, liée aux Séparatistes et en lutte contre leurs voisins Mon Calamari. Grâce à l'intervention de ces derniers, Kit Fisto et ses nageurs clones parvinrent à juguler la menace quarren et à ramener la paix sur Mon Calamari - au moins temporairement ...

     c. Mission sur Devaron : pour mettre fin à une série d'embuscades tendues aux convois républicains, l'Ordre Jedi envoya sur Devaron une mission commando composée de Tr'a Saa, Kit Fisto, Tholme, Aayla Secura et la Any’a Kuro, la Femme Sombre. Alors que les deux premiers s'attaquaient à la base séparatiste et parvenaient finalement à la prendre d'assaut, la mission se compliqua par l'intervention d'Aurra Sing, la chasseuse de primes et tueuse de Jedi. Après avoir presque réussi à ensevelir Tholme et la Femme Sombre sous une montagne, Aurra Sing livra un duel sans merci contre la jeune Twi'lek, mais malgré sa rage elle fut finalement vaincue et capturée par Secura.

      Bien qu'elle se soit avérée finalement plus dangereuse que prévue, la mission fut couronnée de succès et la base séparatiste mise hors d'état de nuire aux convois républicains.

        d. La menace des chasseurs de primes : après avoir appris qu'un commanditaire secret - en fait Kh'aris Fenn, un Twi'lek lié à la Confédération des Systèmes Indépendants - offrait une prime pour la tête de chaque Jedi tué, l'Ordre Jedi décida de mandater une mission "diplomatique" pour faire comprendre à la Guilde des Chasseurs de Primes qu'il valait mieux éviter de profiter de ce "marché". Pour ce faire, elle envoya au Chapitre Crimson Nova quatre excellents négociateurs en la personne de Mace Windu, Agen Kolar, Saesee Tiin et Kit Fisto.

      Malgré leur nombre largement supérieur et leur puissance de feu impressionnante, les chasseurs de primes furent littéralement laminés par les quatre maîtres Jedi, qui non seulement éliminèrent un grand nombre de leurs adversaires, mais qui en plus parvinrent à capturer le chef du Chapitre Crimson Nova, Mika, mettant ainsi un terme à la menace des chasseurs de primes.


     e. Mission sur Ord Cestus : lorsqu'un nouveau type de bio-droïde dénommé "Tueur de Jedi" apparut sur le marché à l'instigation de la planète Ord Cestus, la République et les Jedi considérèrent à juste titre que la menace était suffisament importante pour que ces nouveaux combattants d'élite ne tombent pas entre les mains de la Confédération des Systèmes Indépendants. Car bien que Kit Fisto soit parvenu à battre en duel l'une de ces machines, les droïdes TJ représentaient des adversaires assez dangereux pour que l'Ordre prenne toutes les précautions à ce sujet. Il fut donc décidé d'envoyer Obi-Wan Kenobi et Kit Fisto sur Ord Cestus, accompagnés d'une escouade de commandos ARC.

      La mission se déroula à peu près normalement avant l'arrivée d'Asajj Ventress, qui mit des bâtons dans les roues des Jedi et qui faillit même tuer Kit Fisto - sans l'intervention d'Obi-Wan, le Nautolan n'aurait probablement pas survécu à sa confrontation avec la Jedi Noire. A eux deux, les Jedi parvinrent à peine à repousser leur adversaire et à éviter le pire ...

      Finalement, après plusieurs opérations de sabotage réussies, le commando clone Jangotat parvint, au prix de sa vie, à faire détruire le principal complexe de la planète par un croiseur républicain Acclamator stationné en orbite de la planète. Il s'avéra finalement que ce sacrifice aurait pu être évité, car l'entité biologique donnant toute leur force aux droïdes TJ se montra suffisament consciente de ses actes pour ne pas vouloir servir d'arme, rendant ainsi les TJ obsolètes. Même s'ils avaient été construits à grande échelle par la CSI, les droïdes TJ n'auraient ainsi pas constitué la menace que le Conseil Jedi redoutait tant...

        f. La bataille de Coruscant : en l'an -19, lorsque le Général Grievous lança sa grande offensive sur Coruscant, Kit Fisto eut une nouvelle fois l'occasion de faire montre de ses talents, bien qu'en l'occurence le succès n'ait pas été au rendez-vous. Lorsque le général cyborg tenta d'enlever le Chancelier Suprême Palpatine, il fut presque empêché dans sa mission par deux fameux Jedi : Mace Windu et Kit Fisto. Excellents combattants au sabre-laser, ces derniers combattirent respectivement Grievous pour l'un et ses gardes droïdes IG-100 pour l'autre. Malgré leurs excellentes aptitudes, les gardes Magna ne furent pas une grande menace pour le Nautolan qui parvint à tous les éliminer. Malheureusement, Windu fut moins chanceux et Grievous parvint à s'enfuir avec son captif, mais le général cyborg écopa néanmoins d'une blessure à l'abdomen ...

     g. Dark Sidious démasqué : après la bataille de Coruscant, le sauvetage de Palpatine par Anakin Skywalker et Obi-Wan Kenobi, et la mort du Comte Dooku, les choses semblèrent pendant un court instant tourner en faveur de la République et des Jedi. Ces derniers, confiants dans l'imminence de la fin de la guerre, envoyèrent Kenobi dans ce qu'ils pensaient être l'une des dernières missions de la guerre : trouver et capturer le Général Grievous, alors réfugié sur Utapau. Pendant ce temps, le Maître Yoda se rendit sur Kashyyyk pour aider les Wookies dans l'une des dernières batailles de la Guerre des Clones.

      Toujours stationné sur Coruscant, Kit Fisto n'eut cependant pas le loisir de se reposer ni même de goûter à la paix, car le jeune Anakin Skywalker vint faire à Mace Windu une surprenante et inquiétante révélation : le chancelier Palpatine n'était autre que le redouté Seigneur Noir des Sith, Dark Sidious, leur pire ennemi.

      Sans attendre davantage de renforts, Mace Windu décida de se rendre dans les bureaux du Chancelier pour arrêter Dark Sidious, en compagnie de trois autres Jedi : Agen Kolar, Saesee Tiin et Kit Fisto. Lorsque les quatre Jedi apparurent dans le bureau de Palpatine, le seigneur des Sith montra sa véritable nature et dévoila toute l'étendue de sa puissance. Après avoir dégainé son sabre-laser, il parvint à tuer en quelques secondes Agen Kolar et Saesee Tiin, avant se s'attaquer à Kit Fisto et Mace Windu. Le Nautolan parvint tout au mieux à parer quelques coups avant de céder devant la force des attaques du Sith et périr sous ses coups ...

    Kit Fisto subit malheureusement la lame de Dark Sidious et mourru sur le coup ...

    Kit Fisto dans l'arène de Geonosis poussant avec la Force C-3PO.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :