• Star Wars - Jedi de la République - Maître Jocasta Nu

    Contrairement à son apparence de vieille dame faible et diminuée, Jocasta Nu possède en fait une puissante connexion avec la Force, ce qui lui permet, malgré son âge avancé, d'être toujours un atout pour la République et l'Ordre Jedi.

      Lorsqu'elle était jeune, Jocasta était une Jedi à part entière qui exécutait les mêmes missions que ses semblables. Toutefois, son mode de penser était plus tourné vers la connaissance, vers la sagesse que vers le combat et la guerre. Elle préférait se questionner sur la Force, sur les connaissances qu'avaient accumulées les Jedi jusqu'à ses jours plutôt que de s'entraîner au maniement du sabre laser ou aux techniques de relaxation. D'ailleurs, elle porte sur sa toge le symbole de l'Ansata qui signifie une soif de connaissances et de sagesse très profonde et très élevée.

      Après des années passées au sein du plus prestigieux des conseils de la Galaxie, le Conseil Jedi, où elle côtoya les plus grands, tels Yoda ou encore Mace Windu, Jocasta, que la connaissance motivait plus que sa place au Conseil, décida de se retirer pour s'occuper des Archives Jedi, qui étaient la plus grande bibliothèque à laquelle la Galaxie pouvait prétendre. Des milliers de Jedi ont accumulé et déposé leur connaissance dans cet endroit et l'Ordre Jedi peut se targuer d'avoir à sa disposition la plus vaste banque de données de la Galaxie.

      Peu à peu, Jocasta s'est familiarisée avec les archives, elle a appris à se diriger d'un pas sûr et direct vers les hololivres dont les Jedi venant à sa rencontre avaient besoin sans jamais consulter de plan ou de carte où seraient écrits les emplacements des différentes données. Ainsi, elle évite aux dizaines de Jedi qui entrent aux Archives de perdre de précieuses heures à rechercher les livres dont ils ont besoin.

      Toutefois, après trente années au service des archives, Jocasta a perdu de son esprit critique et est trop fière de ses Archives pour sous-entendre que, peut-être, des informations concernant la Galaxie n'y seraient pas stockées. C'est ce qu'il se passa lorsque Obi-Wan se rendit aux Archives pour se renseigner sur la localisation d'une planète nommée Kamino dont lui avait parlé son ancien ami Dexter. Hélas, il ne la trouve pas dans les fichiers de la banque de données et demande assistance auprès de Jocasta. Cette dernière ne trouvant pas d'information sur cette planète en déduit immédiatement qu'elle ne peut exister car elle n'est pas référencée.

      Puis, elle délaisse Obi-Wan lorsque celui-ci dit que les Archives sont incomplètes. Cette réaction est motivée par le fait qu'elle est blessée dans son orgueil et qu'elle ne permet pas que l'on dénigre la plus grande concentration d'informations de la Galaxie. Hélas, elle n'a jamais envisagé que les archives aient pu être effacées par un Jedi très puissant car cela dépasse son entendement. Elle apprit plus tard que les archives avaient bien été effacées et cela la remit profondément en question car elle se demanda pourquoi un Jedi pouvait faire cet acte qu'était de priver de la connaissance ses semblables alors que lui-même y avait eu accès.

     



     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :