• Star Wars - Jedi de l'Ancienne République - Maître Shaak Ti

    Shaak Ti est une femelle Togruta originaire de la planète Shili. Ses longs lekkus de couleurs vertes et blanches et sa pigmentation épidermique rouge l'aident à se protéger des prédateurs qui rôdent sur sa planète natale. Les appendices creux en haut des lekkus palpent l'environnement ultrasonique ce qui lui permet de détecter la moindre oscillation sonore près d'elle. C'est grâce à cette adaptation biologique que Shaak Ti excelle dans les combats en groupe car elle est adaptée aux déplacements dans des foules denses. Toutefois, contrairement aux autres Togruta, elle possède une personnalité indépendante et préfère se battre seule.

      Ces dispositions lui permirent de devenir une combattante hors pair pour l'Ordre Jedi qu'elle rallia très tôt, comme tous les padawans. Toutefois, elle n'eut elle-même que deux padawans mais ceux-ci connurent une triste mort peu avant leur passage des Epreuves, morts provoquées par des tueurs criminels qui en voulaient aux Jedi. Dégoûtée de ces crimes, elle ne voulut plus être responsable d'autres morts et cessa de former des padawans.

      Elle entra dans le Conseil Jedi peu avant la crise séparatiste et regarda d'un œil inquiet la situation politique qui empirait à travers la Galaxie. Elle fut l'une des deux cents Jedi qui se rendirent sur Géonosis afin de libérer Obi-Wan Kenobi mais aussi Anakin Skywalker et Padmé Amidala qui furent, eux aussi capturés, en voulant aider Obi-Wan. Après un combat difficile, elle dut cesser de se battre lorsque les Jedi survivants se retrouvèrent cernés de droïdes de combat. Toutefois, quand Yoda arriva avec les renforts de l'armée clone, elle parvint à s'extraire de la mêlée en montant à bord d'une des canonnières. Elle rejoignit ensuite les troupes clones qui livraient bataille contre les armées droïdes. Elle prit le commandement d'un détachement de soldats et s'engouffra dans la bataille qui se soldera par la victoire de l'Ancienne République et de l'Ordre Jedi.

      Par la suite, Shaak Ti fut nommée comme bon nombre de camarades Jedi au poste de général dans la Grande Armée de la République pour lutter contre les Séparatistes. Elle participa à de nombreuses et difficiles batailles, notamment la défense de Kamino au début de la guerre, puis la bataille d'Hypori durant laquelle les Jedi rencontrèrent un adversaire mortel : le Général Grievous. Grâce à ses talents de combattante, Shaak Ti parvint à survivre à la rencontre avec le général cyborg, alors que tant d'autres Jedi allaient par la suite tomber sous ses coups. Après une résistance héroïque mais vaine, la Togruta parvint in extremis à échapper à Grievous et à quitter Hypori saine et sauve.
     

    Shaak Ti à bord de la Main Invisible, capturé par Grievous. Star Wars Episode 3 - Bonus.


    Un peu plus tard durant la guerre, Shaak Ti mena un détachement de soldats clones sur la planète Brentaal IV et retrouva à cette occasion une vieille connaissance en la personne de Lyshaa, la meurtrière de son précédent padawan. La criminelle zeltronne, qui se trouvait à ce moment en prison, avait en effet profité de la bataille entre la République et les Séparatistes pour participer à une rébellion des prisonniers. Le petit groupe de criminels dut à cette occasion faire contre mauvaise fortune bon cœur et collaborer avec les Jedi pour saboter les défenses des séparatistes. Shaak Ti, n'éprouvant aucune rancœur contre Lyshaa, décida d'utiliser les pouvoirs de persuasion de cette dernière pour forcer le leader séparatiste local, Shogar Tok, à se rendre et à laisser les troupes républicaines prendre le contrôle de Brentaal IV.
      Malheureusement pour la Jedi, Lyshaa était indigne de confiance et décida de la trahir au dernier moment : alors que Shogar Tok était en leur pouvoir, elle s'empara d'un blaster et décocha un tir sur Shaak Ti, puis révéla le plan de la Togruta au leader séparatiste. Fort heureusement pour elle, la Jedi avait survécu mais fut forcée de tuer Shogar Tok, se privant ainsi d'une résolution plus ou moins pacifique de la bataille. Elle décida cependant de ne pas se venger de Lyshaa - celle-ci scella son destin elle-même lorsqu'elle tenta de s'enfuir à travers un rideau de lasers défensifs : la criminelle fut instantanément tuée...

      A la suite de ces actions "glorieuses", Shaak Ti fut rappelée sur Coruscant par le chancelier Palpatine lui-même pour qu'elle assure sa défense rapprochée en cas de problème. L'occasion pour Shaak Ti de s'illustrer à nouveau se présenta lorsque Grievous et le Comte Dooku décidèrent d'attaquer la capitale galactique et de kidnapper le chancelier. Avec l'aide de deux autres Jedi, Roron Corobb et Foul Moudama, Shaak Ti parvint à ralentir le général cyborg, mais pas à l'arrêter. Tandis que ses deux compagnons tombaient sous les coups de leur ennemi, Shaak Ti était neutralisée - sans pour autant perdre la vie.

      Les évènements s'enchaînèrent alors très rapidement : après la libération du chancelier par Anakin Skywalker, la mort de Dooku et la fuite de Grievous, la guerre touchait à son dénouement. Sans savoir que l'élève d'Obi-Wan Kenobi venait de passer du Côté Obscur en jurant allégeance à Palpatine - alias Dark Sidious - Shaak Ti attendait au Temple Jedi de Coruscant d'être affectée à sa mission suivante, qui ne vint jamais. Lors de l'attaque du Temple par Anakin, devenu entre-temps Dark Vador, Shaak Ti assista impuissante à l'avancée irrémédiable des soldats clones de la 501ème légion et du commandant Appo. Incapable de repousser l'ennemi, Shaak Ti dut se résoudre à la fuite...
      
      On ignore ce qu'il advint d'elle dans l'immédiat, mais toujours est-il que Shaak Ti découvrit dans sa fuite une padawan zabrak nommée Maris Brood. Après avoir réussi à calmer cette dernière - qui cherchait à venger la mort de son maître en se lançant dans une quête de vengeance à l'encontre de Dark Vador - elle se réfugia avec elle sur la planète Felucia et la prit sous son aile, terminant sa formation et la préparant autant que possible aux épreuves que la Zabrak allait devoir affronter dans un avenir proche.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :