• La légende de Dark Ruin - Seigneur Sith à l'Origine des Nouvelles Guerres Sith

    Bien qu’ils soient leurs ennemis naturels, de nombreux Sith furent d’abord des Jedi et même pour certains de grands Jedi. Celui qui fut un Seigneur Sith sous le nom de Dark Ruin fut l’un de ces Jedi déchus. Cet homme à la peau pâle, qui était probablement un Umbaran, porta d’abord le nom de Phanius et fut un Maître Jedi charismatique et doué. Il ne cachait pas son attachement à une morale relativiste troublante, que certains qualifiaient plutôt de « solipsistique » et décida de quitter l’Ordre Jedi à la recherche d’une connaissance « alternative », devenant ainsi un des Égarés.

      A l’insu des Jedi qui n’en surent jamais rien, Phanius infiltra plusieurs clans Sith ayant perduré après la quasi-destruction de l’Ordre Sith par l’Exilée et ses alliés à la fin de la Seconde Guerre des Sith. Tout en les unissant en un seul groupe sous sa direction, Phanius intensifia ses réflexions égocentriques. En effet, l’ancien Jedi était persuadé qu’il pouvait briser les barrières mentales qui l'empêchaient de comprendre que sa volonté surpassait toutes choses (ou, en fait, qu’elle était tout).

      Devenu un Seigneur Sith sous le nom de Dark Ruin, il fonda un nouvel Ordre Sith que les historiens désignent par le terme de « Nouvelle Sith » [-2.000/-1.000], provoquant un nouveau Grand Schisme. Un certain nombre de Jedi rejoignirent sa cause Sith et le nombre de ses adeptes dépassa rapidement la cinquantaine. Un conflit avec les Jedi était inévitable et les Nouvelles Guerres Sith éclatèrent. Peu après le début du conflit, les Sith commencèrent à se déchirer.

      Après qu’un grand nombre de subordonnés de Ruin soient morts pour ce qui semblait n’être que de pures caprices de sa part, leurs camarades Sith réalisèrent qu'ils ne représentaient rien – littéralement – dans la philosophie abstraite de leur Seigneur Sombre. Ils conspirèrent alors contre Dark Ruin et le détruisirent, ouvrant la voie à mille ans de trahison et d'obscurité.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :